Test de ScreenToaster

J’ai pu tester ScreenToaster qui est encore en bêta privée. Ce site vous permet, à l’instar de Screencast-O-Matic, de réaliser grâce à votre navigateur des screencasts, mais qui est réalisé par une startup française bien que tout le site soit en anglais sans possibilité de choisir une autre traduction. Bon je pense que l’idée est, dans un premier temps, d’être correctement référencé par tous les sites américains qui listent les services web 2.0. Maintenant, passons au test, sans perdre de vue que le site est toujours en bêta privé.

Les fonctions à venir sont, par ailleurs indiquées :

– prise de son

fonctionnalité qui, en réalité, existe mais n’est accessible qu’une fois l’enregistrement effectué à l’aide de l’interface incrustée dans la vidéo.

– exportation du fichier vidéo en local ou sur youtube

Ici, je ne réagis que pour moi même, mais pourquoi ne pas inclure Dailymotion qui est français, après tout, et qui est reconnu par le site WordPress.com, pour ceux qui comme moi, dispose d’un blog sur ce service.

– amélioration de la qualité et de la fluidité d’enregistrement

Sur ce point je trouve la qualité tout à fait correcte, y compris en plein écran

– un portail vidéo

Permettant, j’imagine une recherche de ressources mais dont l’existence est assujettie au volume de screencasts sur ce service.

Lorsque vous avez cliqué le bouton start recording, une fenêtre flottante apparait vous rappelant les raccourcis-clavier utiles pour ce service. Alt+S, pour enregistrer en plein écran, Alt+Shift+S pour enregistrer une partie de l’écran en cliquant-glissant (qui reste désespérément inamovible et dont le format n’est exprimé  nul part en pixel, à moins d’un oubli de ma part)

Ce service comme son homologue américain permet de filmer votre bureau, à la condition de ne pas quitter la page de ScreenToaster, évidemment.

Une fois votre enregistrement effectué, vous pouvez le prévisualiser, le sonoriser, lui rajouter des sous-titres (ou des notes), de créer une image de démarrage de votre vidéo. Après tout cela vous pouvez le publiez sur le site de ScreenToaster, ce qui vous apporte un lien permanent pour un partage par email ou une ligne de code à embarquer sur votre site. Pour que vous puissiez publier votre vidéo sur le site, il est impératif de lui donner un titre, ce qui semble assez normal pour la future indexation. A noter qu’à cette occasion mon clavier est bizarrement passé en Qwerty, y compris pour la frappe dans la barre d’adresse de mon navigateur.

En conclusion, à le comparer à Screencast-O-Matic, je trouve la qualité d’enregistrement de meilleure qualité. Reste le problème de la postsonorisation et de la taille de la surface d’enregistrement qui pourtant est paramétrable, contrairement à S-O-M mais qui ne bouge pas ou ne suis pas le curseur, comme le propose camtasia. Malgré tout, je pense que c’est un service à suivre d’autant plus si il permet un enregistrement local en .mov (bon choix de S-O-M) et permet l’export automatique vers d’autres plateformes de partage vidéos autre que youtube. Avec l’essor, depuis quelques années, des screencasts et le développement des TICE et du e-learning, je pense que le marché sera suffisamment large pour tout le monde.

Si vous aussi, vous avez été bêta-testeur de ScreenToaster, qu’en pensez vous ?