Une soirée libre pour les logiciels

ubuntu-logoJe suis allé hier soir à une réunion d’information de Val Libre (Club Linux de Saint Saulve, pour la promotion des logiciels libres) afin de découvrir ce système d’exploitation libre, notamment au travers de sa version 7.4 d’Ubuntu. Le club a, par ailleurs, participé, en collaboration avec l’association pour la restauration de la Basilique du Saint Cordon, au développement d’un portail, sous Guppy, pour promouvoir la souscription en vue de restaurer cette édifice religieux, élément incontournable du patrimoine valenciennois. Il est à noter, qu’à titre exceptionnel, ce portail a été hébergé sur les serveurs de la ville de Valenciennes.

Ubuntu est système d’exploitation de plus en plus plébiscité, à tel point que le constructeur Dell propose des offres avec Linux, quoiqu’elles semblent plus chères en Europe qu’aux Etats-Unis, un comble. Cette initiative est suivi de celle de Lenovo, le constructeur qui produit la gamme de PC portables Thinkpad. Il n’est pas rare, d’ailleurs, de voir maintenant, Ubuntu sur certains parcs informatiques de Collège ou de cyberbase.

La soirée a été conviviale, chaleureuse et passionnée. Je suis reparti avec mon Cd d’installation qui me permet de choisir le multiboot entre Windows et Ubuntu. Mais n’étant pas Linuxien dans l’âme, n’ayant pas la philosophie du « libre » et pratiquant Windows depuis plus de 10 ans, je ne pense pas reformater définitivement mon disque pour n’utiliser que ce système d’exploitation libre.

Trop encré à mes habitudes, j’ai peur de perdre le contrôle de mon environnement numérique, notamment composé de mes applications fétiches et du fonctionnement de drivers de périphériques. Je l’installerais, dans un premier temps, par pur curiosité, curieux de découvrir un nouvel environnement, dont le graphisme, pour son bureau « Gnome », n’est pas sans rappeler le MacOSX ou le récent Vista.

Pour le peuple d’Afrique du Sud, la culture et la spiritualité de l’Ubuntu, expression qui signifie, en xhosa et en zoulou: « les gens sont des gens grâce aux autres gens », se manifeste par l’hospitalité, la compassion, par un désir d’aider les autres, et par la tolérance. Mieux encore, c’est l’Ubuntu qui garde ouvertes les portes, qui est accueillante envers chacun, qui favorise l’inclusion.
Il est aussi amusant de constater qu’au moment où Microsoft propose de « downgrader » son Vista pour revenir à XP, la communauté Linux propose une nouvelle distribution GNU/Linux, appelée Vixta.
Et vous, pensez vous tentez l’expérience de Linux ?

3 réflexions sur “Une soirée libre pour les logiciels

  1. En ce qui me concerne, l’expérience Linux, elle est tentée et acceptée depuis pas mal de temps😉
    Même si les débuts peuvent être un peu difficiles -surtout car il faut se sortir des habitudes prises avec Window$- quel plaisir au final de disposer d’un système fiable, sans virus, gratuit et entièrement personalisable…Vixta est un bon exemple de customisations que l’on peut se permettre avec un bureau Gnome ou KDE…
    Non, franchement, payer pour window$, c’est maso😉

  2. Pingback: Le système d’exploitation Windows remboursé | Blog de l'association Coug'ART

Les commentaires sont fermés.